Visiter Mandalay : Tourisme à Mandalay, Birmanie


 

 

MANDALAY & ses cités royales - une Asie intemporelle et envoûtante

 

Mandalay est la capitale de la région du même nom au centre du Myanmar. Elle est la seconde plus grande ville du pays avec plus d’un million d’habitants. Fondée en 1857 par le roi Mindon, cette ville située sur les rives du fleuve Irrawaddy est connue comme la dernière capitale royale du pays jusqu’à l’arrivée des Britanniques en 1885. Ils prirent la ville et s’installèrent en l’utilisant comme ville stratégique et place d’armes. L’histoire explique qu’à chaque dynastie les rois successifs de la région ont établi   une nouvelle capitale aux environs de la ville, déplaçant certains éléments de l’ancienne. Il ne reste quasiment plus rien de la première capitale. Celle qui survécut le plus longtemps fut Inwa.

 

Aujourd’hui Mandalay  reste le cœur culturel birman et un centre religieux bouddhique avec  ses nombreux monuments historiques tels que le Palais Royal, la pagode Shwenandaw et ses 150 monastères où vivent plus de la moitié des moines du pays. Mandalay est célèbre pour la richesse de son artisanat comme la sculpture sur bois, sur marbre et la fabrication de feuilles d’or. C’est aussi le paradis des marionnettes ; vous pourrez en acheter chez l’artisan et vous évader plusieurs siècles en arrière en assistant à un spectacle de marionnettes d’une grande fraîcheur où les légendes birmanes sont représentées.


On peut dire que Mandalay vit toujours dans son passé et que sa visite est un peu comme une remontée dans le temps. Ses splendides pagodes, ses sanctuaires, la forteresse remarquable au pied de la colline, les moines en procession, la magnifique campagne des environs avec au loin les montagnes Shan et le fleuve Irrawaddy font de Mandalay l'une des plus belles régions de la Birmanie. Quand la nuit tombe, vous pourrez voir les femmes descendant la colline pour reprendre le chemin de la ferme, bien chargées de longues graminées fraiches. Le soleil se couchant derrière les ruines au bord de la rizière vous laissera une magnifique image. .

Les voyageurs seront aussi séduits par les capitales royales aux alentours de Mandalay :  Amarapura, Inwa, Sagaing et Mingun offrent des sites spectaculaires

 

Palais Royal

Construit par le roi Mindon en 1897, le Palais Royal s’étend remarquablement sur une superficie de 4 kilomètres carrés au centre de Mandalay. Il était entouré de 4 remparts de 9 m de hauteur et cerné par des douves de 75 mètres de large. Tous les 169 m se dressaient des tours de garde surmontées de toitures dorées. Chaque rempart avait trois portes et cinq ponts au-dessus des douves. Le palais était la résidence du roi et de toutes ses épouses. Il fut détruit pendant la Seconde Guerre Mondiale et reconstruit presqu’à l'identique en 1990. Les bâtiments ont aujourd'hui des fonctions administratives et militaires mais la partie centrale comprenant le palais royal et le musée est ouvertes aux touristes. Si vous montez en haut de la tour de guet, vous aurez une très belle vue d’ensemble sur tout le complexe.

 

Pagode Kuthodaw

La pagode Kuthodaw (qui signifie «Mérite royal» en birman), magnifique complexe religieux, est le plus grand livre du monde. Construite en 1857, sur le modèle de la pagode Shwezigon par le roi Mindon, elle possède au total 729 stèles en marbre, chacune étant à l'intérieur d'un petit stupa, où sont notés des textes sacrés en Pali du Bouddhisme Theravada. Le site a été restauré en 1892. L’or ornant chacune des lignes ayant été pillé, il a été remplacé par de l'encre noire. Entre les rangées de stûpas poussent de petits arbres dont les fleurs donnent un parfum proche du jasmin. Les familles birmanes viennent souvent y pique-niquer, cueillir des fleurs pour faire des colliers pour les statues du Bouddha, tandis que leurs enfants jouent à cache-cache parmi les stûpas.
La découverte de la pagode Kuthodaw fait partie des visites marquantes d’un voyage en Birmanie.

 

Monastère Shwenandaw

Le monastère Shwenandaw est le bâtiment le plus significatif de l’histoire de Mandalay. Il est le seul vestige du palais royal original qui n’ait pas été atteint par les bombes britanniques. Ce magnifique monastère constitué de teck ciselé et sculpté est un chef d’œuvre de l’architecture birmane. On y trouve une réplique du trône du Lion (trône royal) et des sculptures exceptionnelles des Nats, les esprits qui vénèrent l'image du Bouddha.  Les moines y vivent toujours et ne veulent pas «céder» le monastère aux autorités archéologiques qui souhaiteraient le rénover.

 

Marché au jade

Ce marché ayant lieu tôt le matin est un lieu fascinant ; il vous plonge dans la vie birmane. Vous y verrez  des centaines d'ateliers avec une multitude d'artisans qui découpent et polissent des pièces de jade côte à côte dans de petites échoppes. La jadéite de Birmanie est la plus belle du monde. On la trouve pratiquement de toutes les couleurs néanmoins après le vert émeraude, le jade mauve est très recherché. Ne manquez pas de circuler parmi  les étalages des vendeurs, vous serez séduits par la magie des dégradés de couleurs sur leurs planches. Il est fascinant d’observer les marchands qui discutent et négocient les prix autour d’une tasse de thé.

 

Fabrique de feuilles d’or

Mandalay est réputée pour la fabrication de feuilles d’or qui sont utilisées pour recouvrir les Bouddhas dans les pagodes. Vous pourrez observer tout le processus nécessaire pour obtenir des feuilles d'or d'une finesse incroyable. Le travail est long et très physique. Une fine feuille d’or est obtenue après plusieurs heures de martelage.

 

Les environs de Mandalay

 

Mingun

Le village de Mingun est à 10 km de Mandalay en amont du fleuve Irrawaddy. La traversée du fleuve prend environ une heure, permettant de côtoyer la navigation fluviale et les activités sur les berges du fleuve. Mingun est réputée pour le stupa inachevé du roi Bodowpaya qui devait être le plus grand du monde.  La pagode inachevée, la grosse cloche et la pagode de Hsinbyune sont les principales curiosités de ce site.




Sagaing

La ville de Sagaing est située à une vingtaine de km au sud-ouest de Mandalay, en face d’Inwa, sur l’autre rive du fleuve Irrawaddy. Des quatre capitales royales de la région, c’est elle qui a le plus de charme. Elle fut la capitale du royaume de Sagaing de 1315 à 1364. La ville de Sagain, souvent comparée à Bagan, est le plus important centre religieux du pays. De loin, la myriade de pagodes ( près de 600), stupas et monastères perchés sur les 37 collines bordant l’Irrawady offrent un merveilleux spectacle.  

 


Amarapura

Amarapura se trouve à 11 km au sud de Mandalay. Cette ville fut l’une des anciennes capitales du Royaume Birman entre 1783 et 1841. Aujourd’hui, elle est réputée pour le tissage traditionnel de la soie et du coton. Le monument absolument à ne pas manquer est le fameux pont  U Bein.

Construit par le maire U Bein avec des colonnes de teck abandonnées lors du transfert de la capitale à Mandalay, ce pont, long de 1.200 mètres, le plus grand pont en teck du monde,  traverse le lac Taungthaman. Les moines des monastères alentours aiment s'y promener. Les visiteurs peuvent louer des barques pour admirer le pont depuis le lac, l’occasion pour faire de magnifiques photos particulièrement au coucher et au  lever du soleil.

 

Inwa (Ava)

Inwa, appelée également Ava, se situe dans les environs proches de Mandalay (plus loin qu’Amarapura vers le sud). Inwa fut la capitale du royaume de Birmanie pendant près de 400 ans du 14ème au 18ème siècle. Après un tremblement de terre survenu en 1838, il ne reste que très peu des vestiges des édifices royaux de l’époque. Vous pourrez visiter la ville en calèche et vous rendre au monastère de Bagaya, entièrement édifié en teck, la plus belle construction à Inwa. Il a été construit en 1864 et est soutenu par 267 piliers. La salle de prière est belle et majestueuse avec des motifs variés sur les poutres. Il y règne une atmosphère pleine de mystère et de spiritualité. Les portes sont remarquablement sculptées. Ce monastère est toujours habité par des moines ; vous aurez peut-être l’occasion de voir un moine professeur donner cours à des enfants.